EHF Beachhandball Euro 2023 : les équipes de France ne verront pas le tour principal

25 Mai 2023

L’EHF Beachhandball EURO 2023 a démarré mercredi sur le sable de Nazaré mais pour les deux équipes de France, les espoirs de participer au tour principal sont déjà envolés. Jeudi et vendredi, les deux collectifs joueront les matchs de classement et tenteront de décrocher la neuvième place de cet Euro. 

Pour les joueuses de Valérie Nicolas, la désillusion est grande, même si elles savaient que la marche était très haute. Opposées aux Allemandes, championnes du monde et d’Europe en titre, favorites de la compétition, les Bleues n’ont pas réussi à faire le poids tant au niveau physique que tactique (0-2) : « On est forcément déçues de perdre mais ça reste l’Allemagne, c’est l’équipe la plus forte de la poule, on s’est confrontées à ce qui se fait de mieux en Beach », nous confie la capitaine de l’équipe, Maud-Eva Copy. 
Pour le second match de la journée, les tricolores sont opposées à une équipe tout aussi forte que la précédente : les Danoises, finalistes du dernier Euro. Même si le jeu des Françaises est plus fluide, elles se heurtent à des Danoises qui ne laissent aucune chance à leurs adversaires, exploitant la moindre perte de balle, le moindre échec au tir des Bleues (2-0) : « Nous sommes dedans au niveau mental, mais le manque d’expérience nous rattrape », observe Joëlle Demouge. 
Après ces deux rencontres, le sort des Bleues est déjà scellé : elles ne verront pas le tour principal de l’EHF BeachHandball Euro 2023 et ne décrochent pas leur ticket pour les Jeux Européens dans quelques semaines à Cracovie. La dernière rencontre de ce tour préliminaire face à l’Italie aujourd’hui a été plus contrastée : un premier set de gagné pour les coéquipières d’Emma Viogne mais un second manqué de peu. Pour la première fois de la compétition, les Bleues sont confrontées aux shoot-out où elles sont tenues en échec 4-6 : « C’était nos premiers shoot-out de la compétition, ça ne se joue à rien : une interception, un poteau. Il nous a manqué un peu de confiance, nous avons eu du mal à enchainer après avoir perdu le 2e set », confie Emma Viogne. 

Pour les hommes de Mickaël Illes, l’objectif était annoncé : passer le tour préliminaire et se qualifier pour les quarts de finale. La compétition avait plutôt bien commencé avec deux victoires contre l’Italie et le Portugal. Deux scenarii assez similaires où les Bleus perdent le premier set et remportent le second. Les victoires se sont jouées aux shoot-out où le gardien Maxence Galas permet aux Bleus de rêver du tour principal à l’issue de cette première journée : « Par le passé et à plusieurs reprises les shoot-out nous ont couté cher. Gagner de cette manière finalement ça nous fait vraiment du bien au moral », savoure Nicolas Desbonnet. Dernière rencontre de la poule aujourd’hui contre la Hongrie, où un set suffisait à s’assurer la qualification pour le tour suivant. Même si le match avait bien débuté côté français, quelques fautes bien exploitées par des Hongrois très incisifs et de la malchance, ont douché les espoirs tricolores d’aller plus loin dans la compétition : « C’est une très grosse déception pour nous, on est sortis du tournoi, on est hors de nos objectifs puisqu’on ne jouera pas les quarts de finale. Ça se joue sur des détails mais on était en-dessous que ce soit dans l’intensité ou dans la qualité technique. Ils ont été meilleurs que nous dans tous les secteurs, ils méritent », admet Mickaël Illes.

Les deux collectifs vont donc participer aux matchs de classement jeudi et vendredi pour espérer finir à la neuvième place de cette compétition. Si les deux collectifs finissent à la première ou seconde place de cette nouvelle phase de poules, ils joueront les places 9-12. Dans le cas contraire, ils se battront pour le bas du classement, et joueront les places 13-16. Tous les matchs de classement des équipes de France de l’EHF BeachHandball Euro 2023 sont retransmis sur beIN SPORTS MAX 6. 

Images

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (1)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (1)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (1)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (2)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (2)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (2)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (3)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (3)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (3)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (4)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (4)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (4)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (5)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (5)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (5)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (6)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (6)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (6)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (7)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (7)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (7)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (8)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (8)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (8)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (9)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (9)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (9)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (10)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (10)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (10)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (11)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (11)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (11)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (12)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (12)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (12)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (13)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (13)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (13)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (14)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (14)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (14)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (15)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (15)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (15)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (16)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (16)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (16)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (17)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (17)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (17)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (18)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (18)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (18)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (19)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (19)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (19)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (20)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (20)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (20)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (21)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (21)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (21)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (22)-jpg
FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (22)-jpg

FFHANDBALL_ICONSPORT_EHFBHEURO2023_TP (22)-jpg

Contacts Presse

Service Presse


Fédération Française de Handball


communication@ffhandball.net
×
Veuillez vous connecter pour télécharger le contenu.
Se connecter